Les clients sont toujours plus nombreux dans les magasins d'alimentation depuis jeudi après-midi. "Les gens se bousculent vraiment maintenant", selon les responsables de la chaîne Delhaize. Mais il ne faut pas céder à la panique, car il n'y a pas de pénurie, comme le souligne Colruyt. Les supermarchés seront également ouverts samedi. Les ventes chez Delhaize ont augmenté depuis deux semaines. "Mais c'était une hausse calme et gérable", a déclaré vendredi le porte-parole de la chaîne, Roel Dekelver. La situation a explosé jeudi, en raison de rumeurs sur l'adoption de mesures supplémentaires prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du coronavirus. "Nous avons vendu près du double du volume d'un jeudi normal", explique M. Dekelver.

Dès vendredi matin, les chaînes ont à nouveau constaté une grande affluence dans les magasins. "Auparavant, ils venaient d'acheter un peu plus lors de leur visite normale en magasin, mais maintenant ils viennent spécifiquement au magasin pour faire des stocks", selon M. Dekelver.

Le porte-parole souligne qu'il ne sert à rien de faire des stocks, parce qu'il n'y a pas de pénurie.

De son côté, la chaîne Colruyt confirme cette tendance. Beaucoup de gens attendaient déjà à la porte l'ouverture du magasin à plusieurs endroits vendredi matin.

"Certaines personnes semblent avoir compris que les magasins seraient fermés le week-end", a déclaré la porte-parole, Hanne Poppe. Ce n'est pas le cas, souligne-t-elle: tous les magasins d'alimentation sont autorisés à ouvrir leurs portes le week-end.

Colruyt souligne également qu'il n'y a pas de pénurie. "Il n'est pas nécessaire de se précipiter dans nos magasins", indique la chaîne sur Twitter. "Les stocks sont suffisants et tous nos employés réapprovisionnent en permanence les rayons. En raison de la foule, cela nécessite un peu plus de temps."

Les supermarchés ont également noté que les ventes en ligne ont fortement augmenté.