Les mesures strictes de confinement imposées en Belgique ont pour résultat une baisse notable de la criminalité, selon une enquête menée par le quotidien De Tijd auprès de plusieurs polices locales. 

Nicholas Paelinck de la Commission permanente de la police locale, confirme le phénomène mardi dans le quotidien. "Il y a un peu moins de méfaits. Nous n'avons pas encore de chiffres précis, mais il s'agirait d'un recul de 30%", assure M. Paelinck. "Il y a moins d'accidents de la route puisqu'il y a moins de circulation, et il y a moins de bagarres. Nous constatons que la criminalité en général baisse".

L'enquête menée par De Tijd auprès des plus grandes zones de police du pays, confirme cette diminution en vertu des règles imposées dans le contexte de la pandémie de coronavirus Covid-19. Il ne semble pas non plus qu'il y ait une augmentation des cambriolages par exemple dans les bureaux vides des entreprises, les magasins fermés ou les chantiers inoccupés.

Les juges d'instruction observent aussi moins d'arrestations, assure le président de leur association, Philippe Van Linthout. C'est notamment le cas pour le trafic de drogues, les rues étant vides, les groupes se remarquent plus facilement, suggère-t-il.