Les personnes invitées à se faire vacciner contre le coronavirus pendant la phase actuelle qui refusent pour une raison quelconque se verront offrir une nouvelle chance de se faire vacciner ultérieurement.

La task force Vaccination l'a confirmé ce samedi, après des rumeurs contraires en début de semaine. "Une personne qui renonce maintenant à son traitement ne redeviendra bien sûr éligible que lors d'une phase ultérieure", a déclaré Dirk Ramaekers, chef de la task force Vaccination.

"Une personne qui refuse ou n'accepte pas l'invitation est, bien entendu, la bienvenue. Ils seront alors définitivement éligibles pour un nouveau vaccin lors de la phase suivante. Les médecins généralistes peuvent jouer un rôle dans ce domaine en orientant les personnes vers le système d'invitation", a ajouté M. Ramaekers.