"Depuis le déconfinement, les abandons de chiens et de chats ont fortement augmenté", explique RTL Info qui cite l'exemple du refuge "Sans Collier", situé à Perwez (Brabant wallon). Alors qu'il s'était un peu vidé pendant le confinement, ce refuge est aujourd'hui complètement saturé. 

Selon Sébastien De Jonge, coordinateur du refuge Sans Collier, interrogé par nos confrères, cette vague d'abandons peut s'expliquer par trois choses. "D'abord, il y a tous les animaux qui n'ont pas été abandonnés pendant le confinement, ensuite tous ceux qui sont liés à l'abandon Covid comme on appelle ça. Ce sont ceux qui ont été adoptés ou achetés par des gens irresponsables pendant le confinement et qui les abandonnent ensuite. Et puis il y a les abandons habituels", explique-t-il. 

Les refuges espèrent bien entendu que le nombre d'abandons diminuera rapidement.