Les sanctions annoncées pour ceux qui ne se font pas tester ne sont pas non plus appliquées. Jusqu'à présent, aucun voyageur de retour d'une zone rouge n'a été contacté par le service de traçage des contacts en Flandre. Aucune amende n'a encore été infligée non plus. Pourtant, selon le traitement des formulaires de voyage, seule la moitié des personnes qui ont visité une zone rouge ont effectué un test.

Toute personne qui revient d'une zone rouge reçoit un code pour réaliser un dépistage. Les voyageurs qui ne le font pas figurent alors dans la base de données du traçage de contacts et doivent être contactés. Cependant, la plateforme n'est pas encore en mesure de fonctionner comme prévu. Une solution est attendue le 4 septembre.