"Si les politiques continuent à communiquer de la sorte, je n'hésiterais pas à démissionner", a fait savoir Erika Vlieghe, ce vendredi 24 juillet. Les raisons de la colère de la présidente du groupe d'experts chargés du déconfinement (GEES) ? Les propos tenus par Jan Jambon (N-VA) après le Conseil national de Sécurité de ce jeudi. Le ministre-président flamand avait ainsi affirmé que l'infectiologue avait soutenu la décision de maintenir la bulle à 15 personnes.

Une sortie qui a vivement déplu à Erika Vlieghe qui l'a immédiatement fait savoir auprès de nos confrères du Morgen. Elle n'est d'ailleurs pas la seule. Deux de ses confrères, également membre du GEES, sont venus à sa rescousse. Emmanuel André a ainsi apporté son soutien à l'infectiologue. "Erika est une personne, une médecin et une scientifique hors-norme, a écrit le virologue sur Twitter. La Belgique a besoin d'elle, et les politiques n'ont pas le droit de manipuler l'avis des experts."



Marc Van Ranst (KULeuven) a également réagi aux déclarations de la présidente du GEES. "Tu as bien raison, Erika, a-t-il tweeté. Une super madame !"



Les excuses de Jan Jambon

Entre-temps, le cabinet de Jan Jambon a réagi à la polémique, faisant savoir que le ministre-président avait exprimé ce qu'il avait ressenti au terme de la réunion de jeudi. Son porte-parole a toutefois précisé que le nationaliste flamand avait peut-être tenu des propos trop peu nuancés. Jan Jambon s'est depuis lors excusé auprès d'Erika Vlieghe. "Il espère que la relation avec la présidente du GEES n'en sera pas affectée", a commenté son porte-parole.

La Première ministre réagit

La Première ministre a également tenu à s'exprimer au sujet de cette affaire prenant de l'ampleur. Face aux tensions affichées entre un ministre-président et une experte, Sophie Wilmès a tenu à rassurer sur l'entente entre les politiques et les scientifiques. "Il s'agissait d'un malentendu, mais c'est désormais réglé, a-t-elle déclaré. Je tiens à souligner que nous sommes très reconnaissants envers le travail considérable accompli par Mme Vlieghe et par l'ensemble des membres du GEES."