À seulement 11 ans, Louise, jeune habitante de Quévy, se trouve à l'hôpital depuis bientôt une semaine. La jeune fille souffre d'un syndrome inflammatoire dû au coronavirus (appelé PIMS), bien qu'elle ait été en contact avec le virus il y a plusieurs semaines.

Pour alerter les autres parents sur le fait que le Covid-19 peut aussi toucher sévèrement les enfants, la maman de Louise, Alexandra, raconte sur Facebook le quotidien de sa fille à l'hôpital. Si les premiers jours ont été compliqués pour l'enfant, elle se bat et son état s'améliore. "Louise va mieux", écrit donc vendredi soir Alexandra, publiant quelques photos de Louise, bien plus souriante que sur les précédents clichés postés par sa maman.

"Moins de cathéters, moins de fils, elle mange un peu", ajoute-t-elle, précisant que le coeur de la jeune patiente, touché par l'infection, est "en forme". Soulagée, Alexandra reste tout de même inquiète pour sa petite fille: "Le moral de Louise est mis à rude épreuve, son papa ne peut pas venir lui faire un câlin, elle ne l'a plus vu réellement depuis 2 jours". "Pourquoi moi, maman?", demande souvent Louise à sa mère, qui souhaite interpeller la population le fait que le coronavirus touche tout le monde. "Louise n'est pas un cas isolé. [...] 'Restez chez vous, reconfinez-vous' aurait pu être un message à passer, mais mon cœur de maman lance un cri de douleur et montre que même un enfant est asymptomatique, que personne n'est à l'abri...", conclut Alexandra.