Invité sur le plateau de la RTBF ce midi pour présenter les résultats de son étude sur les risques de réinfection au Covid-19, l'expert Jérôme Lechien, chercheur à l'université de Mons et chef de clinique à Paris, a donné des perspectives rassurantes quant à l'issue de la crise sanitaire liée au coronavirus.

Contrairement à d'autres experts davantage alarmistes, le chercheur s'est lui montré relativement optimiste. " Quand on voit les études et la recherche, je pense qu’on va sortir beaucoup plus vite qu’on ne le pense de cette situation. On a maintenant des possibilités thérapeutiques que l’on n’avait pas forcément avant. On a la vaccination". 

Et d'insister : " Je pense qu’on va bientôt pouvoir revivre, voire vivre mieux qu’avant en tirant certaines conclusions. Donc moi, je me montre positif."

L'importance de la santé mentale

Pas question, pour l'O.R.L de formation, d'envisager de nouvelles mesures à l'heure actuelle. "Il faut continuer certains gestes simples et certaines mesures, mais je ne veux pas que notre étude serve à renforcer certaines restrictions", détaille le professeur Lechien.

Selon l'expert, l'important aujourd'hui est de trouver un équilibre entre certains risques, comme la possibilité de recontracter la maladie, et la santé mentale de tout un chacun. "En médecine, on ne soigne pas une maladie. On ne soigne pas un système. On soigne un être humain qui a également une santé psychologique", souligne le professeur. "Je pense qu’il faut trouver un juste milieu entre le risque de refaire un covid et certaines restrictions".

S'il est indispensable de continuer à rester prudent, ces déclarations redonnent néanmoins un peu d'espoir en cette sombre période.