Cet été et malgré la pandémie de Covid-19, 52.529 jeunes ont participé à 1.284 activités, ressort-il d'un recensement de la Confédération des organisations de jeunesse (COJ) et de la Fédération des Maisons de jeunes (FMJ) auprès de leurs membres (88 en tout). Au total, seuls 36 jeunes ont été suspectés de Covid-19 dont trois cas effectifs de contamination après testing. La complexe mise en place des protocoles sanitaires a nécessité beaucoup d'organisation et d'adaptation pour les organisations de jeunesse, maisons de jeunes, centres de rencontres et d'hébergement, centres d'informations des jeunes et autres mouvements de jeunesse. Mais il était primordial de préserver des 'clusters' de bien-être, de poursuivre la réalisation des projets collectifs porteurs de sens, de maintenir au mieux et en toute sécurité les activités à destination des jeunes, expliquent la COJ et la FMJ dans un communiqué diffusé jeudi.

"Les lieux d'activités ont été rouverts avec la prudence qui s'est imposée aussi bien aux animateurs qu'aux jeunes. A la moindre suspicion de Covid, nos associations ont annulé leurs activités ou mis sous quarantaine ou carrément fermé", décrit Yamina Ghoul, secrétaire générale de la COJ. "Les jeunes, eux, se sont pliés sans trop de difficultés aux recommandations du Conseil national de sécurité; l'envie de se retrouver était trop forte. Distanciation, masque, gel ont fait partie de leur quotidien."