Le virologue Marc Van Ranst a réagi aux décisions du Comité de concertation et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'a pas été tendre : "Il est clair que ces mesures sont insuffisantes", a-t-il déclaré sur la chaîne VTM Nieuws.

"Il devrait quand même y avoir une deuxième partie. Car, en résumé, il a été décidé de ne rien décider !", s'exclame-t-il. "Je crains que nous ne soyons de retour en début de semaine prochaine."

Selon l'expert, ce qui a été décidé aujourd'hui "ne garantit en rien que la situation actuelle ne se détériore pas dans les prochains jours. Plus on attend, plus il devient difficile de prendre les mesures qui s'imposent."