Il considère qu'il faudrait peut être imposer des tests pour les personnes revenant de zones oranges. Les gens qui proviennent de zones oranges ne sont pas obligés d'effectuer un test mais certains ont font un volontairement. Beaucoup de gens sont positifs.

"Nous allons en voir de plus en plus", souligne M. Van Ranst. "Plus de gens rentreront de vacances, plus le problème sera important. Le nombre de cas positifs en provenance des zones oranges continue de croître".