Marc Van Ranst n'a jamais sa langue dans sa poche quand il s'agit d'évoquer les mesures mises en place pour tenter de freiner la propagation de l'épidémie de coronavirus dans notre pays. Cette fois-ci, le célèbre virologue s'en est pris aux panneaux de signalisation concernant l'obligation du port du masque, placés à certains endroits en ville. Pour Van Ranst, il faudrait une harmonisation de ces panneaux partout en Belgique.

"Notre pays a plein de panneaux de signalisation, même pour indiquer de quel côté de la rue se garer telle partie du mois", explique le virologue dans les colonnes de Het Laatste Nieuws. "Cela devrait aussi être le cas pour un panneau ‘masque buccal’. Si vous voulez organiser cela correctement, vous créez un tel dessin et l’introduisez. Certaines communes le font déjà, je plaide pour la clarté et l’harmonisation. Pour ce faire, vous avez un ministre de l’Intérieur et des gouverneurs. Faire un tel panneau est moins difficile que d’envoyer un homme sur la Lune. Les gens veulent bien porter un masque buccal, mais il faut être capable de leur expliquer pourquoi” estime le virologue.

Pour Marc Van Ranst, les Belges commencent à être fatigués des mesures et il faut également revoir certaines règles afin d'éviter une révolte de la population dans certains cas. "Quand vous devez mettre un masque dans une rue vide, vous vous révoltez intérieurement (...) Nous devons éviter cela. Dans les endroits où vous ne pouvez infecter personne, un masque buccal est inutile." indique-t-il dans dans le quotidien flamand.