Le documentaire "Ceci n'est pas un complot" évoque la manière dont la presse belge francophone traite la crise du Covid-19. En plus des coupures de presse ou des extrais de journaux télévisés, le journaliste-réalisateur Bernard Crutzen a interrogé Marius Gilbert.

Interpellé à ce sujet par de nombreuses personnes, l'épidémiologiste a décidé de réagir sur Twitter: "Suite à de nombreuses interpellations, il m'apparaît nécessaire de préciser que mes interventions dans le documentaire de Mr Crutzen ("Ceci n’est pas un complot") ne signifient en rien que j'accrédite les thèses qui y sont défendues", dénonce-t-il.

Dans ce documentaire , Bernard Crutzen considère que la couverture de la crise du Covid-19 par les médias est défaillante.

Marius Gilbert tient à se détacher de documentaire: "Sous le couvert d'une légitimité incontestable à réaliser une critique des médias sur la couverture de la crise, cette vidéo divise au lieu de rassembler et ne propose rien d'autre qu'un alignement d'éléments de dénonciation traités de manière orientée et superficielle. "

"Mr Crutzen a conservé les éléments qui alimentent sa thèse, c'est son choix et sa liberté. Mais c'est la mienne de prendre mes distances avec l'usage qui est fait de ma parole, tant cet usage est à l'opposé de la démarche constructive que j'essaie d'entretenir jour après jour", ajoute Marius Gilbert.