Plusieurs virologues ont fait savoir, ce vendredi 25 septembre, qu'ils allaient faire une "grève médiatique" durant tout le week-end. Parmi ceux qui ont décidé de ne plus s'exprimer publiquement pendant 48 heures, on retrouve notamment Erika Vlieghe, membre de la Celeval, Marc Van Ranst, Geert Molenberghs, Niel Hens et Pierre Van Damme.

Selon les informations de la VRT, ils souhaitent, par ce silence, faire passer un message au monde politique. Les scientifiques estiment, en effet, que les politiciens se cachent trop souvent derrière eux, refusant de répondre aux médias. C'est pourquoi, ce week-end, ils ne se prononceront plus, laissant la voie libre aux dirigeants de notre pays pour répondre aux questions des journalistes. 

Le virologue de la KULeuven, Marc Van Ranst, a toutefois fait savoir que l'action ne visait aucunement les médias et qu'elle prendrait fin dès lundi. 

La tension est montée plus d'une fois entre les experts et les politiques depuis le début de la crise sanitaire. Erika Vlieghe avait notamment fustigé le comportement de Jan Jambon, qui lui avait prêté des propos qui n'étaient pas les siens. Si le ministre-président flamand s'était excusé par la suite, la situation avait poussé l'infectiologue à se mettre en retrait du Conseil national de sécurité.