Encore une journée sous un ciel menaçant, ponctuée d'averses et marquée par la fraîcheur, avec des températures maximales comprises entre 10 et 16 degrés. On en oublierait presque que l'été débarque dans un mois...

De fait, les beaux jours tardent à arriver, et ils ne seront pas là encore dans l'immédiat selon Sarah Coppens, météorologue à l'Institut Royal Météorologique (IRM). "Les prochains jours, on gardera ce temps instable, frais avec des averses, voire des orages. Malgré une accalmie jeudi, une dépression de tempête, qui se développe actuellement sur l’Atlantique et va aborder les îles Britanniques, va nous amener en plus des précipitations pas mal de vent, vendredi et samedi"

Pour voir les températures grimper et le retour du soleil, il va falloir malheureusement être encore un petit peu patient. La météorologue avance ainsi avec précaution:" Il se pourrait que dans la seconde partie de la semaine prochaine, de la dernière semaine du mois de mai donc, on ait enfin un changement de type de temps vers un temps plus sec, plus lumineux avec des températures plus proches des valeurs de saison". Cependant, rien n'est encore sûr puisqu'il s'agit de prévisions, mais au moins "il y a déjà un signal de changement, alors qu'il y a une semaine on ne savait rien déceler dans les spectres de de prévisions".