Malgré des discussions agitées, notamment sur les fêtes de Noël, les autorités ont réussi à se mettre d'accord sur la marche à suivre pour les prochains mois.

Le Premier ministre, Alexander De Croo (Open Vld), a pris la parole à 19h ce vendredi 27 novembre au terme du Comité de concertation. "La situation dans notre pays s'améliore, a-t-il d'emblée annoncé. Nous avons réussi à modifier cette courbe qui montait trop rapidement. Nous avons pu éviter une situation trop dramatique. Nous avons tous fait des efforts. C'était difficile, mais nous avons réussi à inverser une tendance très dangereuse. Il faut maintenant tenir bon, nous ne pouvons pas mettre à mal tous les efforts des dernières semaines."

Selon M. De Croo, la situation reste "particulièrement grave". "Nous sommes toujours dans la phase d'alerte maximale, a-t-il rappelé. Le virus est toujours très présent parmi nous. Il y a encore trop de contaminations. Dans la plupart des hôpitaux, on doit encore aller au-delà des limites. Si aujourd'hui nous relâchons trop, nous allons mettre à mal tout ce que nous avons fait. C'est pourquoi nous avons décidé qu'il fallait être prudent."

Le Premier ministre a insisté sur la possibilité de voir déferler une troisième vague en cas de relâchement trop rapide. "Il faut tout faire pour éviter une troisième vague, ce qui veut dire que certains secteurs doivent encore rester fermés, a regretté Alexander De Croo. La troisième vague serait plus virulente que la deuxième. Notre mission collective est de continuer à faire baisser les chiffres. Si un jour, ils sont assez faibles on pourra changer notre fusil d'épaule, mais selon les projections, ce moment sera atteint à la mi-janvier." 


Le ministre de la Santé a ensuite expliqué que, pour déconfiner, trois critères devraient être remplis: les contaminations quotidiennes devront être inférieures à 800 infections/jour, les hospitalisations devront être inférieures à 75 nouvelles admissions/jour et les tendances devront être positives. "Dans ce cas, nous pourrons commencer à travailler à un déconfinement de la Belgique", a décrété Frank Vandenbroucke.

Après avoir donné cette perspective de déconfinement, le Premier ministre a donné plus de détails sur ce qui avait été décidé lors de ce Comité de concertation. 

Voici ce qui a été décidé

1) Les commerces non essentiels pourront rouvrir le 1er décembre :

  • le strict respect des règles de base, comme se laver les mains, garder ses distances, porter un masque

  • les mesures de prévention doivent être annoncées de manière visible pour tous les visiteurs, y compris le personnel et les fournisseurs

  • du gel désinfectant pour les mains doit être disponible à l'entrée; toute personne qui entre dans le magasin doit se désinfecter les mains

  • le personnel reçoit une formation appropriée

  • le shopping se fait individuellement avec un adulte par séance de shopping. La compagnie d'enfants jusqu'à l'âge de 18 ans inclus est limitée autant que possible

  • une visite de magasin est aussi brève que possible et dure au maximum 30 minutes

  • le magasin est également responsable de la gestion de la file d'attente à l'extérieur du magasin
     

2) On pourra à nouveau se rendre à la piscine et au musée le 1er décembre :

  • Les piscines et musées pourront rouvrir conformément au protocole de leur secteur

3) Les fêtes de Noël en (très) petit comité :

  • Il faudra fêter Noël avec son foyer

  • Seule exception: les personnes seules pourront inviter deux personnes
  • Le couvre-feu de minuit à 5h reste en vigueur au niveau fédéral (il reste actuellement d'application de 22h à 6h à Bruxelles et en Wallonie)

  • Pour les rassemblements extérieurs, la règle des quatre reste applicable
     


4) Contrôles renforcés des voyages :

Pour les personnes qui ont séjourné plus de 48 heures à l'étranger et séjourneront en Belgique plus de 48 heures, la police mènera des contrôles renforcés:

  • de l'obligation de remplir le Formulaire de Localisation du Passager

  • du respect de la quarantaine obligatoire
     


L'ensemble des règles présentées seront en vigueur jusqu'au 15 janvier 2021.


Revivez notre direct