"Vous pouvez être plus strict, mais si les règles actuelles ne sont même pas respectées, vous devez vous demander si des mesures plus strictes ont du sens", a indiqué le virologue. Pour lui, le laxisme que l'on peut constater est le problème majeur : "Si tout le monde suivait les mesures, nous ne serions pas où nous en sommes aujourd’hui. "

Retour à une bulle de dix personnes ?

Le virologue s'est également exprimé en faveur de la réduction de la bulle de quinze à seulement dix personnes. "Ce serait l’occasion de mieux définir cette bulle, et ce jusqu’à ce que les chiffres s’améliorent". Pour lui, les bulles de quinze personnes peuvent donner l'impression aux gens qu'il est possible de faire ce que l'on veut... Ce qui est encore loin d'être le cas.

Le virologue est d'ailleurs clair : les chiffres vont encore continuer à augmenter, "même si nous appliquerions parfaitement les mesures à partir d'aujourd'hui", car il faut se rappeler une fois de plus que les chiffres d'aujourd'hui sont le résultat des semaines passées. "Nous ne verrions une amélioration que dans deux ou trois semaines."

La semaine dernière, Pierre Van Damme s'était exprimé dans Het Laatste Nieuws et avait donné quatre conseils pour "renverser la vapeur" et ainsi éviter une deuxième vague de coronavirus.