"Respectons les règles pour éviter de devoir durcir les règles". Pierre-Yves Dermagne, ministre fédéral de l'Economie et du Travail, a donné le ton du Comité de concertation de ce vendredi. En effet, peu de nouvelles mesures sont attendues aujourd'hui. L'accent sera davantage mis sur un renforcement des contrôles des règles actuellement en vigueur.

Sur La Première ce matin, le socialiste a notamment plaidé pour davantage de contrôles et de sanctions concernant le télétravail, encore trop peu respecté à l'heure actuelle. "Nous (le gouvernement, ndlr) devons montrer l'exemple", a reconnu Dermagne. "Nos fonctionnaires doivent respecter les règles". Le ministre a également annoncé un renforcement des contrôles après les vacances de Noël, avec notamment des "contrôles flashs en entreprise"

Le ministre a aussi abordé les soldes d'hiver, qui doivent se tenir à partir du 4 janvier. Mais les soldes vont-ils pouvoir être maintenus, alors que les commerces non-essentiels vont peut-être à nouveau fermer en raison de la hausse des contaminations? "Nous n'en sommes pas là", a affirmé Pierre-Yves Dermagne. "Aujourd'hui, la situation est toujours sous contrôle, même si elle est préoccupante".

Ce que le ministre de l'Economie veut éviter, c'est un durcissement des mesures: "On veut à tout prix éviter ce scénario. Les jours et les semaines qui viennent - les vacances de Noël - sont essentiels pour que la situation ne dérape pas. Nos comportements individuels et collectifs seront déterminants".