La plainte est portée par le mouvement citoyen de soignants "Take care of care", créé pour faire face à la crise sanitaire, qui considère que le généraliste met en danger la population.

Le Dr Bouillon propose des tests de dépistage du coronavirus dans plusieurs communes du Hainaut, œuvrant dans le cadre de l'ASBL United people dont il fait partie. Le problème est qu'il s'agit de tests sérologiques, à réponse instantanée, provenant de la marque Medakit, dont l'utilisation est interdite par un arrêté royal. Cet "autotest" que l'on peut acheter en ligne et réaliser seul en quelques minutes, est peu fiable. Il ne détecte pas directement le virus, mais la production d’anticorps, signe que la personne testée a été en contact avec le Covid-19 ou non. Or un résultat négatif ne permet pas d'exclure que "le sujet testé soit porteur asymptomatique susceptible de diffuser le virus", selon le Conseil provincial de l'Ordre des médecins du Hainaut.

Pour le mouvement "Take care of Care", le praticien diffuse une fausse information, laissant penser qu'un test négatif pourrait être rassurant.

Le Conseil s'est d'ailleurs dit, ce jeudi dans un communiqué, "interpellé par de nombreux praticiens qui s’inquiètent des dangers de l’organisation de tests sérologiques rapides Covid-19 (Medakit). Il met en garde la population contre ce genre de démarche qui risque de donner de fausses assurances à ceux qui y répondent."

La semaine dernière, la police avait saisi le matériel de dépistage du Docteur Bouillon à Mons. Selon le parquet, ces tests "n'apportent aucune garantie de sécurité".

Pour rappel, lorsqu’ils sont réalisés sous prescription médicale, le coût des tests sérologiques du coronavirus est pris en charge par l’assurance-maladie. Alors que le Dr Bouillon rédige une attestation de résultat du test pour 20 euros.


DROIT DE REPONSE

Par le présent droit de réponse, la société Medakit souhaite répondre à l’article ci-dessus.

Medakit, qui fabrique des tests sérologiques à usage professionnel destinés au dépistage du Covid-19, sollicite de rectifier un ou plusieurs éléments de fait ponctuels la concernant et de répondre à un ou plusieurs faits ou déclarations de nature à porter atteinte à sa crédibilité sur le marché tels qu’ils ont été présentés dans cet article.

Medakit tient à préciser que les tests sérologiques qu’elle commercialise à destination des professionnels sont homologués et certifiés CE.

Le test Medakit est légal en Belgique, ainsi que dans toute l’Union Européenne conformément à la Directive Européenne 98/79/EC. L’AFMPS le confirme d’ailleurs sur son site web.

Medakit est toujours en attente de recommandation par l’AFMPS.

Un dossier complet comportant plus de 250 pages incluant les annexes a été adressé à l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé qui en a accusé réception de même qu’à SCIENSANO en Avril 2020. Aucune retour n’a été reçu à ce sujet.

Medakit précise que ces tests, destinés à des professionnels, sont qualitatifs et ne peuvent être pris, tels quels, comme base de diagnostic.

Medakit précise que des études indépendantes ont été effectuées par l’Institut Pasteur de Paris. Ces derniers ont confirmé que les tests Medakit ont une sensibilité IgM+IgG de 100% en période optimale et une spécificité de 100%.

Les tests sérologiques Medakit destinés à des professionnels sont réputés fiables et réguliers en la forme. Les résultats doivent être utilisés par des professionnels en combinaison avec les observations cliniques et d’autres méthodes de test telles que le test PCR des acides nucléiques.