La Belgique a transmis aux autorités marocaines une liste de plus de 1.400 Belges - porteurs de la double nationalité - souhaitant rentrer en Belgique où ils vivent habituellement et bloqués dans leur pays d'origine en raison de la crise sanitaire du Covid-19, a annoncé mardi le ministre des Affaires étrangères, Philippe Goffin. "Après de fructueuses discussions avec les autorités marocaines, nous avons pu établir une liste de plus de 1.400 Belges ayant fourni un justificatif et répondant aux critères convenus, à savoir des Belges ayant leur résidence habituelle en Belgique et faisant face à une situation médicale ou sociale impérieuse nécessitant un retour vers la Belgique", a-t-il affirmé en commission des relations extérieures de la Chambre.

Selon M. Goffin (MR), cette liste, "finalisée après un scrupuleux travail de collation et d'analyse" demandé par les autorités de Rabat, leur a été soumise le (vendredi) 24 avril dernier.

"Dès que le gouvernement marocain nous enverra une réponse, l'équipe de notre ambassade sur place (à Rabat) est prête à organiser les vols de rapatriement nécessaires", a-t-il ajouté.

Selon le chef de la diplomatie belge, l'examen de la liste par la partie marocaine "progresse rapidement" et une réponse est encore attendue aujourd'hui (mardi, ndlr).

En cas de réponse positive, les premiers vols pourront être organisés vendredi, a-t-il précisé.

Ces vols partiront de Casablanca. Des navettes de bus seront organisées pour relier les villes du nord du pays vers Casablanca et faciliter l'arrivée des Belges vers l'aéroport de Casablanca. Celui-ci est "à notre connaissance le seul aéroport ouvert et accessible aux personnes pour quitter le territoire marocain".

Au départ, 4.450 demandes de rapatriements avaient été introduites par des personnes séjournant au Maroc, dont 3.400 par des Belges ou des Belgo-Marocains.