Depuis deux semaines, une équipe du SPF Santé publique s'occupe de contrôler le respect des mesures anticoronavirus (distance sociale, obligation de porter un masque buccal, interdiction de vente d'alcool entre 20h00 et 05h00, etc.), en parallèle aux contrôles effectués par d'autres services gouvernementaux et par les services de police.

"Sur 819 contrôles, 22% d'infractions majeures ont déjà été constatées et 184 procès-verbaux ont été rédigés", indique le SPF Santé publique dans un communiqué. "Les commerçants risquent une amende administrative de 750 euros. En outre, 143 avertissements ont également été émis pour des infractions mineures."

Des contrôles seront également bientôt menés dans d'autres points de vente de produits essentiels, tels que les supermarchés.

Le SPF Santé publique appelle les commerçants à respecter les règles: "informez vos clients sur les mesures prises via des affiches, mettez une bouteille de gel hydroalcoolique à disposition, placez des autocollants sur le sol pour indiquer la distance de sécurité de 1,5 mètre, ... Vous contribuerez alors à lutter contre la crise", conclut-il.