Le gouvernement fédéral envisage de consacrer plus de 300 millions d'euros à une aide de première ligne en faveur des hôpitaux, a fait savoir mardi le ministre du Budget David Clarinval (MR) en commission Finances et Budget de la Chambre. 

David Clarinval a présenté mardi à la commission des Finances et du Budget de la Chambre une ventilation des futures dépenses envisagées par le fédéral dans le cadre de la pandémie de Covid-19. Un deuxième crédit d'un milliard d'euros doit encore être approuvé par la Chambre.

Le poste principal des dépenses envisagées concerne une aide de première ligne aux hôpitaux de 185 millions d'euros pour une période de 3 mois, suivie d'un renouvellement éventuel pour un montant total de 150 millions d'euros.

Le deuxième poste concerne un budget de 125,8 millions d'euros pour l'octroi d'un chèque de 50 euros pendant 6 mois pour les personnes en situation précaire (42,5 millions pour les bénéficiaires du Revenu d'Intégration Sociale, 56,3 millions pour les personnes handicapées et 27 millions pour les bénéficiaires de la Grapa).

Le troisième concerne le "railpass" de 10 voyages gratuits avec la SNCB, décidé par le "superkern". Un budget de 110 millions d'euros est ainsi envisagé.

Parmi les futures dépenses envisagées, le ministre Clarinval a aussi cité un budget de 45 millions d'euros pour Fedasil pour la modification de l'accueil des demandeurs d'asile, 84 millions pour la mise en place d'un système de testing systématique, 1,5 millions pour la distribution des masques de la Défense via les pharmacies ou encore 3 millions pour l'aide alimentaire et hygiénique.