Société

En six mois, pas moins de 487.000 sacs en plastique, soit 12,2 tonnes de plastique, ont été distribués par 80 commerces répartis sur l'ensemble du territoire wallon, d'après une étude du bureau Comase réalisée pour le ministre sortant de l'Environnement Carlo Di Antonio (cdH). Plus d'un tiers des sacs distribués ont été jugés non conformes.

Distribuer des sacs en plastique à usage unique est interdit depuis deux ans pour les commerces de Wallonie. l'étude, finalisée en juin, sert de premier bilan. Elle a été réalisée dans 80 commerces répartis dans toutes les provinces de la région. Même si les résultats ne sont pas directement extrapolables à l'ensemble de la Wallonie, un enseignement majeur peut être tiré: les sacs plastiques ont la vie dure.

Néanmoins, les mentalités évoluent: "Trois quarts des commerces ayant participé à l'étude sont en conformité avec la législation wallonne en termes de mise à disposition des sacs en plastique. Cette proportion atteint même 80% si on se limite aux sacs de caisse. Ce score résulte à la fois du recours à des sacs en plastique réutilisables, mais aussi de l'abandon des sacs de caisse en plastique par près de la moitié des commerces analysés, en particulier par les commerces indépendants et les commerces de petites ou moyennes tailles", conclut l'étude.

Les enquêteurs ont par ailleurs cherché à savoir si tous les sacs étaient conformes à la législation qui autorise une épaisseur minimale de 60 micromètres (um), pouvant être réutilisés au minimum 20 fois, pouvant être nettoyés ou réparés. Le pourcentage de sacs conformes est de 71% en termes de nombre et de 75% en termes de poids. Autrement dit, ce sont 140.000 sacs qui ne sont pas conformes, ce qui représente 3,1 tonnes de plastique.