Les déclarations du bourgmestre N-VA d'Alost, Christoph D'Haese, sur le transfert dans les hôpitaux de sa ville de patients bruxellois sont "incorrectes" et constituent un "très mauvais signal", a réagi le ministre flamand des Affaires intérieures, Bart Somers (Open Vld), interrogé sur le sujet, mercredi, au parlement flamand. "Je comprends ses préoccupations mais je n'ai aucune compréhension pour la manière dont il les a exprimées", a affirmé Bart somers. Que le bourgmestre alostois remette publiquement en question la solidarité médicale est "imprudent et incorrect", a-t-il ajouté.

Ce système de solidarité fonctionne dans d'autres cas, comme lorsque les services de secours et les zones de police interviennent au cours de catastrophes, de matches de football ou... du carnaval d'Alost, a poursuivi le ministre régional.

"Ces déclarations constituent un très mauvais signal. Elles dressent inutilement les gens les uns contre les autres et donnent l'impression aux patients qu'ils sont responsables de ce qui leur arrive", a conclu Bart Somers.

Les propos de Christoph D'Haese - qui avaient récemment déclaré que les hôpitaux alostois n'accueilleraient plus de patients bruxellois - ont été condamnés par l'ensemble des partis flamands, à l'exception du Vlaams Belang.