Exit la bulle de cinq ? La question se pose depuis plusieurs semaines maintenant. Mais la résurgence de l'épidémie vient compliquer le travail des experts qui essaient de trouver une solution pour que les Belges puissent conjuguer vie sociale et respect des règles sanitaires. Il semblerait toutefois que la Celeval (cellule d'évaluation) ait trouvé une alternative à la bulle qui a fait plus d'une fois l'objet de critiques. Il serait actuellement question d'un "budget de contacts". C'est ce qu'a laissé entendre Geert Molenberghs à nos confrères de Het Laatste Nieuws. "In fine , l’objectif reste le même: limiter ses contacts sociaux", a détaillé le biostatisticien de la KULeuven.

Il a toutefois pointé une différence de taille avec la bulle de contact à laquelle les Belges se soumettent depuis plusieurs mois. "Une bulle est un groupe fixe de personnes avec lesquelles vous pouvez avoir des contacts étroits, a expliqué M. Molenberghs à nos confrères de HLN. Par “budget de contacts”, nous entendons que chaque personne dispose d’un certain “budget” ou “crédit” de personnes qu’elle peut voir. Vous pouvez “dépenser” ce budget comme vous le souhaitez, mais vous ne pouvez pas le dépasser."

Si le concept est toujours à l'étude, la piste semble intéresser les experts qui soulignent qu'elle permettrait de donner plus de liberté à la population tout en conservant certaines limites. Le biostatisticien a par ailleurs appelé les politiques à ne pas tarder à "remettre les points sur les i". "On sent une certaine frustration naître au sein de la population, qui a du mal à comprendre l’utilité de certaines mesures, a-t-il conclu. Je déplore le fait qu’il y ait actuellement un manque de leadership en Belgique."