Début septembre, retour de vacanciers et retour sur les lieux de travail obligent, les capacités de tests de détection du Covid-19 sont mises à rude épreuve.

Pour ne pas se retrouver dans une situation de pénurie similaire à celle des masques par le passé, certains estiment que le test en "pooling" devient indispensable. Ce test consiste à regrouper des prélèvements faits sur plusieurs personnes. Ceux-ci sont mélangés et soumis à un seul réactif. Si l’ensemble est négatif, on passe à la suite. Par contre, si un test s’avère positif, alors on teste à nouveau, individuellement cette fois, toutes les personnes du "pool". Une manière de tester à plus grande échelle tout en n’utilisant pas un réactif par personne. Car la demande est là, s’intensifie et risque de montrer les limites du système de testing actuel en Belgique.