Cela représente un pour cent et demi des effectifs, a-t-elle précisé lors de l'émission "C'est pas tous les jours dimanche" sur la chaîne de télévision privée RTL-TVI.

Ces chiffres datent de samedi soir, a ajouté Mme Dedonder (PS).

Ils comprennent les 75 militaires infectés par le coronavirus lors d'une période d'entraînement en Allemagne - comme l'a admis vendredi l'armée -, a indiqué la ministre.

Elle a toutefois souligné que ces militaires avaient été rapatriés "avec toutes les mesures de précaution".

Cette période "d'entraînement intensif" de la brigade motorisée s'est déroulée entre le 19 et le 23 octobre au camp d'entraînement de Bergen-Hohne, en Basse-Saxe (ouest), rassemblant quelque 1.300 personnes. Tout en prenant, selon la Défense, des "mesures de protection concernant le Covid-19 qui "ont été strictement suivies".