En 2020, un peu plus de 127.000 décès sont survenus. C'est près de 18.000 morts de plus qu'en 2019. Cette augmentation importante se base sur les données publiées par Sciensano, l'Institut de santé publique. Notons que le nombre total de décès dus au coronavirus et à la canicule (21.123) est plus élevé que la surmortalité totale en 2020 (17.966).

Lorsque l'on regarde l'évolution dans le temps, on constate que la première période de surmortalité a été très similaire entre les Régions. Par contre, durant la deuxième période, la surmortalité a débuté d'abord en Wallonie, ensuite à Bruxelles et enfin en Flandre.

Selon l'Institut de statistiques Statbel, qui a également publié ses chiffres de mortalité ce vendredi, ce sont les mois d'avril et de novembre qui présentent les chiffres de mortalité les plus élevés depuis 1840, avec respectivement 15.518 décès et 14.032 décès.

Statbel comptabilise 127.000 décès supplémentaires au total au cours de l'année 2020 (70.880 en Flandre, 45.249 en Wallonie et 11.005 à Bruxelles).

Voici le découpage par commune en 2020