Le nombre moyen d'infections quotidiennes au Coronavirus continue de baisser en Belgique, avec 1.801,4 nouveaux cas quotidiens sur la période du 20 au 26 décembre. Cela représente une baisse de 29% par rapport à la période de calcul précédente. Une moyenne de 77 personnes par jour sont mortes des suites du coronavirus, ce qui représente une baisse de 18%.

On note que 158 nouvelles admissions ont été enregistrées en moyenne chaque jour entre le 23 et le 27 décembre, ce qui est synonyme d'un recul de l'ordre de 14%.

"Le nombre d'infections, d'hospitalisations et de décès continue à baisser et effectivement c'est une bonne nouvelle", débute Yves Van Laethem. "La diminution de nouveaux cas est réelle dans toutes les tranches d'âge et toutes les régions. On remarque une baisse d'infections de l'ordre de 40% pour les enfants de moins de 10 ans et moins de 45% pour les personnes de plus de 90 ans."


Au niveau des hospitalisations, la diminution est constante. "Nous dénombrons 4 223 patients hospitalisés dont 499 aux soins intensifs. C'est une diminution de 5 et 7%, selon les points considérés."

De nouvelles études abordées par thèmes

La première représente la mobilité de la population belge peu après la mi-décembre. "Comme on l'espérait, nous avons eu une grosse baisse du nombre de déplacements depuis la première semaine des vacances de Noël, ce qui est très bien. La population est bien plus souvent restée chez elle malgré un confinement beaucoup moins sévère qu'en mars, ce qui est vraiment remarquable."

Si certaines courbes sont tout de même en hausse, Yves Van Laethem se veut rassurant. "Jusqu'à la veille de Noël, nous nous sommes plus souvent déplacés afin de faire les courses par exemple ou pratiquer certains petits loisirs, ce qui est normal. La population s'est toutefois moins déplacée pour aller au travail."

Une comparaison est ensuite faite avec nos pays voisins et, là aussi, la population belge a été très respectueuse. "Quand on analyse les courbes, nous voyons que nous avons mieux fait les choses que nos voisins. 28% des Belges sont restés chez eux le jour de Noël. Ce chiffre est de 22% aux Pays-Bas, 23% en France, 25% en Allemagne et 27% au Royaume-Uni."


Idéalement, le nouvel an devrait se dérouler de la même manière. "Et ce afin de commencer 2021 de la meilleure manière avec des diminutions continuelles."

Yves Van Laethem aborde ensuite le variant du coronavirus. "Ce n'est pas le virus mais notre comportement qui va changer les choses. Concentrons-nous sur les mesures à respecter au lieu d'avoir des craintes à propos de cette nouvelle souche."


Anticorps

Des études de séroprévalence sont également positives en ce qui concerne les donneurs de sang. "La situation de la population est bonne. Les derniers tests montrent les résultats de l'étude qui a été faite mi-novembre, un moment où la seconde vague était forte. Sur 16.000 échantillons de sang analysés, 14% des donneurs de sang ont des anticorps. Cela représente 3 fois plus de personnes que début septembre. Des différences frappantes sont à remarquer dans les différentes régions du pays. En Flandre, 10% des cas analysés ont des anticorps. En Wallonie, le chiffre grimpe à 18%. À Bruxelles, c'est 26% des cas, soit 1 cas sur 4. C'est un chiffre très important."


Pour conclure la dernière conférence de presse de 2020, Yves Van Laethem s'est montré très optimiste pour l'an prochain. "2020 était pour le moins désagréablement étonnante pour nous tous. Nous sommes persuadés que c'est la première et dernière fois que nous présentons nos vœux lors d'une conférence de presse. 2021 devrait nous sourire, beaucoup plus" a-t-il indiqué avant de souhaiter une bonne année à toute la population.