Société

Les derniers chiffres du Registre national sont encourageants mais la demande reste supérieure à l’offre. S'enregistrer reste donc une urgence!

Sur un forum consacré aux dons d’organes, Caroline témoigne : “Il y a 4 ans, Max, mon mari est mort à 33 ans. Photographe, il se déplaçait souvent. Fauché par une voiture, il est tombé dans le coma. Le lendemain, on m’a appris qu’il était en état de mort encéphalique. L’équipe médicale m’a demandé s’il était favorable au don d’organes. Nous en avions parlé un an auparavant.

(...)