Ecolo n'est pas disposé à "relâcher la vigilance" pour les fêtes de fin d'année sans certitude sur les chiffres, mais si ces derniers le permettent lors du comité de concertation du 18 décembre prochain, une réouverture de certains corps de métier comme les coiffeurs peut être envisagée, a commenté mardi le vice-président Ecolo du gouvernement wallon, Philippe Henry, sur les ondes de Bel-RTL. L'écologiste a par ailleurs déploré des déclarations "matamoresques" ces derniers jours sur le sujet, alors que la population a besoin "de sérieux". "C'est indécent", a-t-il regretté. 

Une délégation représentant les indépendants et PME et les organisations professionnelles des métiers de contact, à l'arrêt jusqu'au 15 janvier conformément aux mesures prises pour lutter contre le coronavirus, doit rencontrer le Premier ministre Alexander De Croo ce mardi en milieu de matinée.