Lors de la conférence de presse de ce mercredi 13 mai, Sophie Wilmès a conclu les explications sur la phase 2 du déconfinement en évoquant les prochaines étapes. La phase 3, a-t-elle déjà averti, n’aura pas lieu avant le 8 juin.

"Vu la multitude des activités à appréhender et leur impact sur les contacts interpersonnels, la phase 3 devra être suivie d’autre phases afin d’inscrire dans le temps la reprise de nos habitudes ; et ce, de la manière progressive et la plus sécurisée possible", a annoncé la Première ministre.

Le plan précis relatif au déconfinement progressif des domaines culturel et sportif sera communiqué dès qu’il aura fait l’objet d’un accord avec le groupe d'experts.

De la même manière, les autorités aborderont de façon plus précise la reprise graduelle des activités touristiques et de la réouverture des restaurants, des terrasses et des cafés.

Sophie Wilmès a également annoncé qu'ils allaient devoir "étudier dans quelle phase et dans quelles conditions nous pourrons élargir les contacts sociaux ; envisager les stages d’été et les camps de mouvements de jeunesse cet été ; autoriser la reprise des services de cultes sous certaines conditions ; permettre l’organisation de manifestations et d’événements de taille diverse".

Toute manifestation à caractère culturel, sportif, touristique et récréatif reste interdite jusqu'au 30 juin.

La Première ministre a prévenu : "Il faut se rendre à l’évidence : il n’y aura probablement pas de 'retour à la normale' pour l’été. Notre 'stratégie de sortie' continuera à être évaluée et peaufinée au fil des prochaines semaines".