Les voyages à l'étranger seront au cœur du Comité de concertation prévu ce vendredi 4 juin. Qui pourra bénéficier d'un test PCR gratuit ? Sera-t-on considéré comme vacciné avec une ou deux doses ? Et dans quel délai après les injections ? Les débats risquent d'être animés à ce sujet. Pour le virologue Steven Van Gucht, la position des experts est claire. "D'un point de vue purement virologique, il vous faut deux doses pour être vacciné", a-t-il précisé à HLN. "C'est aussi le cas pour voyager. Une seule injection ne correspond qu'à une demi-vaccination", estime-t-il.Le dernier mot reviendra néanmoins aux politiques. "Voyager en Europe sera de toute façon un casse-tête", reprend Van Gucht, qui rappelle que chaque pays a posé ses propres conditions pour entrer sur son territoire.

"Trop tôt pour une fête dans le jardin"

Par ailleurs, l'expert flamand s'est aussi penché sur les assouplissements du 9 juin, qui seront bel et bien validés lors du Codeco de ce vendredi, au vu des derniers chiffres rassurants de l'épidémie. Il ne s'inquiète pas de la réouverture complète de l'Horeca, ni de la reprise des activités des cinémas ou des salles de fitness. "Ce sont des professionnels qui ont reçu des protocoles qu'ils suivront à la lettre".

En revanche, les assouplissements dans la sphère privée l'inquiètent davantage. "Inviter trop de personnes sans distanciation, cela peut potentiellement provoquer un foyer de contaminations. Il est encore trop tôt pour réunir 50 personnes dans le jardin. Il ne faut pas désespérer, ce sera possible, mais seulement dans quelques semaines."