Steven Van Gucht estime que la Belgique va dans la bonne direction. Il est d'ailleurs favorable à d'autres assouplissements en juin. Toutefois, il encourage les Belges à continuer leurs efforts et à respecter les règles en vigueur pour éviter une éventuelle nouvelle vague. Cependant, si elle devait avoir lieu, cette dernière ne serait potentiellement pas aussi grave que les précédentes assure le virologue. En effet, nos progrès en matière de vaccination devraient permettre de limiter les dégâts.

L'expert précise par ailleurs qu'un retour à la normale ne sera possible que lorsque 80% de la population sera vaccinée. Cela devrait être possible d'ici la fin du mois d'août ou début septembre.

Enfin, il se montre également rassurant vis-à-vis du variant indien, qui suscite l'inquiétude dans le monde: "Si ce variant est effectivement plus contagieux ou plus dangereux, ce ne serait pas forcément catastrophique. Les vaccins disponibles offrent une réelle protection. Si vous êtes vacciné, vous pouvez toujours être malade à cause de tel ou tel variant, mais sans développer de forme grave. Des études l’ont déjà montré”, explique-t-il.

"Je voyagerai cet été"

Steven Van Gucht se veut optimiste concernant les perspectives de voyage à l'étranger cet été. Il affirme d'ailleurs qu'il partira bien en vacances à la fin du mois de juillet: "Je n’ai pas encore fait de réservation. Je le fais toujours à la dernière minute de toute façon et la carte de l’Europe est toujours complètement rouge. Mais des taches orange ou vertes vont bientôt apparaître. L’ensemble de l’Union européenne vaccine à peu près au même rythme et la carte s’éclaircira progressivement au cours des prochaines semaines. L’Espagne et l’Italie sont déjà sur la bonne voie. La France, où les chiffres sont en revanche encore un peu élevés, suivra également”, conclut le virologue de Sciensano.