Depuis le début de la crise du coronavirus, la Belgique est montrée du doigt comme un mauvaise élève. Avec plus de 78 000 cas confirmés et près de 9 950 décès, le taux de mortalité en Belgique est l'un des plus hauts au monde. Sur la carte épidémiologique européenne du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), la Wallonie et la Flandre apparaissent en orange, tandis que Bruxelles est colorée en brun foncé.

Le SPF Affaires étrangères reprend les informations spécifiques à chaque pays sur son site.

Test obligatoire, quarantaine

Plusieurs pays ont décidé d'appliquer des mesures lorsque des touristes étrangers entrent sur leur territoire, constatant que l'afflux estival posait problème au vu de la pandémie actuelle. Se basant sur les chiffres de notre pays, ils ont mis en oeuvre une procédure particulière pour les Belges. Une quarantaine est donc actuellement obligatoire lors de l'arrivée en Allemagne, en Estonie, en Irlande, en Lettonie, en Norvège, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni ou en Slovénie. L'Islande permet de choisir entre la quarantaine ou la réalisation d'un test. A contrario, Chypre et la Grèce imposent un test à l'arrivée.

La Suisse s'est joint à cette liste puisqu'elle impose, depuis le 20 août, une quarantaine aux Belges. Il faudra donc se mettre en quarantaine sur place durant dix jours. Il sera également obligatoire de se présenter aux autorités cantonales compétentes dans les deux jours suivant son arrivée.

Plus récemment, c'est le Liechtenstein qui a imposé une telle mesure aux Belges, comme l'a rapporté le SPF Affaires étrangères ce mardi 25 août. 

© SPF Affaires étrangères

Interdiction totale

Plusieurs pays ou régions sont également purement et simplement interdits aux Belges. Le Danemark, la Finlande et Malte ont fermé leurs frontières, tandis que plusieurs régions d'Espagne, de Bulgarie, de Roumanie et du Royaume-Uni sont interdites d'accès. Depuis ce mercredi, plusieurs régions de France et la ville de Paris sont également concernées. (Les détails ici)

La Lituanie rouvre ses portes sous conditions

Les voyageurs en provenance de Belgique sont de nouveau autorisés à entrer en Lituanie depuis le 17 août, a indiqué le SPF Affaires étrangères à la mi-août dans une mise à jour de ses recommandations aux voyageurs. Ils doivent néanmoins présenter un test Covid négatif de moins de trois jours et se soumettre à une quarantaine de 14 jours.