"Le plateau que nous connaissons depuis des semaines se poursuit", confiait le porte-parole interfédéral Yves Van Laethem, ce mardi 9 février. Une allégation qui se confirme encore un peu plus ce mercredi, au vu des dernières tendances. La baisse des contaminations et des décès se maintient à l'échelle du pays, tandis que les hospitalisations remontent légèrement. Mais la situation est bien différente d'une province à l'autre. Zoom sur les chiffres épidémiologiques belges. 

Si les contaminations sont à la baisse à l'échelle du pays,elles continuent à augmenter dans deux provinces et en Région bruxelloise . On note ainsi 701 infections à Namur (+23% par rapport à la semaine précédente), 1.653 en Région bruxelloise (+11%) et 2.259 (+6%) en Flandre Orientale. Sur le reste du territoire, ces chiffres diminuent: 2.044 à Anvers (-7%), 674 dans le Brabant wallon (-9%), 1.958 dans le Hainaut (-6%), 1.061 à Liège (-14%), 1.119 dans le Limbourg (-28%), 393 en province du Luxembourg (-20%), 1.333 dans le Brabant flamand (-10%), 1.875 en Flandre occidentale (-11%). 

© Sciensano


Un constat similaire peut être tiré de l'observation du taux de reproduction. Ainsi, le R - nombre de personnes qu'infecte une personne testée positive au coronavirus - est supérieur à 1 dans les trois zones du pays où les contaminations sont à la hausse. Il est de 1,018 en Flandre Orientale, de 1,141 à Namur et de 1,025 en Région bruxelloise. A l'échelle du pays, le taux de reproduction est de 0,94. Ce qui est un signal positif car cela indique, selon les experts, que la situation reste sous contrôle. 

© Sciensano


Au niveau du taux de positivité, il reste stable depuis plusieurs semaines oscillant autour des 5% à l'échelle du pays. Selon les données de ce mercredi 10 février, il est de 5,2%. Si l'on s'intéresse à ce pourcentage par province, c'est le Hainaut qui affiche le plus haut taux de positivité (6,5%), suivi de Namur (6,2%), du Brabant wallon (6,1%) et de la Flandre Occidentale (6%). C'est le Brabant flamand qui affiche le plus faible taux de positivité (4,3%). Cette valeur qui reprend le nombre total de tests positifs sur le nombre total de tests effectués donne un meilleur aperçu de la situation que le simple nombre de contaminations. En effet, le taux de positivité tient compte du nombre de tests effectués, qui est très important ces derniers jours. Le fait qu'on teste plus induit que l'on détecte davantage les cas et donc qu'on rapporte un plus grand nombre de contaminations. 

© Sciensano


Pour ce qui est des hospitalisations , la Belgique compte 159 nouvelles admissions selon les données publiées par Sciensano ce mercredi. On dénombre 43 hospitalisations en Flandre Orientale, 27 en Flandre Occidentale, 26 dans le Hainaut, 18 à Bruxelles, 10 à Anvers, 8 dans le Brabant flamand, 8 dans le Limbourg, 7 à Liège, 5 à Namur, 5 dans le Brabant wallon et 2 dans le Luxembourg.