Les pompiers du Brabant wallon sont toujours mobilisés dans la province où une cinquantaine d'interventions restaient à gérer mardi matin, a-t-on appris auprès de la centrale nivelloise de la zone de secours brabançonne. 

Les équipes de sapeurs de Braine-l'Alleud, Jodoigne, Nivelles, Tubize et Wavre sont mobilisées depuis dimanche matin, lorsque la tempête Ciara s'est présentée dans la région. D'innombrables missions concernent des arbres et des branchages tombés sur les voiries ou menaçant de provoquer des dégâts. Des poteaux électriques se sont également abattus sur la voie publique.

Si l'intensité des rafales de vent a fortement diminué, les appels continuent à affluer chez les pompiers brabançons. "Ce matin, nous avons encore enregistré une vingtaine de nouvelles demandes d'interventions, et il nous en reste actuellement une cinquantaine à effectuer", précisait un dispatcheur, mardi en fin de matinée, à l'agence Belga.

Une vingtaine de foyers encore privés d'électricité jusque fin de matinée en provinces de Namur et du BW

Il reste encore une dizaine de foyers privés d'électricité en province de Namur, pareil en Brabant wallon, a indiqué le porte-parole de l'opérateur des réseaux de distribution d'électricité et de gaz naturel en Wallonie (Ores).

Le courant devrait être rétabli d'ici la fin de la matinée. La tempête Ciara a occasionné pas mal de coupures de courants; des câbles ont été déconnectés ou arrachés en raison des rafales de vent et des arbres tombés. "Vers 22h30 lundi soir, 229 foyers étaient encore sans électricité. Mais nos équipes ont travaillé une bonne partie de la nuit et la situation est, à présent, globalement sous contrôle", a précisé Jean-Michel Brebant.

Ores, qui est actif sur 75% du territoire wallon, a comptabilisé quelque 1.500 interventions depuis dimanche pour un total d'environ 35.000 clients.