Un des symptômes persistant du Covid-19. Après avoir été contaminés, certains patients mettent plusieurs mois à retrouver le goût (ou l'odorat). C'est aussi le cas des personnes cancéreuses ayant fait une chimiothérapie. Pour y remédier, il sera bientôt possible de se rendre dans le "centre du goût" pour apprendre à apprécier de nouveau la nourriture.

L'institut ouvrira ses portes la semaine prochaine à Zwijndrecht, près d'Anvers, rapporte VRT News. "En leur faisant goûter différentes saveurs dans des bouteilles, nous apprenons à nouveau aux patients à manger de la bonne nourriture", a déclaré la cheffe de l'ingénierie gastronomique du centre, Lobke Van den Wijngaert à l'antenne flamande.

Le symptôme de la perte de goût est différent chez chaque patient, ce pourquoi ils seront traités de manière individuelle. L'agueusie peut persister plusieurs mois ou seulement quelques semaines selon les personnes. "Nous ne préparons pas de plats, mais nous fournissons toutes sortes de saveurs en flacons. On commence par le goût le plus doux pour augmenter progressivement. Grâce à ces recettes, nous permettons aux patients de bien manger à nouveau", explique l'experte en ingénierie gastronomique.

Au départ l'objectif de ce centre était d'aider les personnes atteintes de cancer, mais depuis le coronavirus est passé par là. "En 2017, nous avons commencé une étude pour les patients atteints de cancer traités par chimiothérapie. Les résultats étaient très positifs. Pendant le premier confinement, nous avons entendu plusieurs rapports sur la perte de goût et d’odeur chez les patients atteints du coronavirus, nous avons donc voulu les aider aussi. Ils ont eux aussi droit à une bonne alimentation", raconte Lobke Van den Wijngaert.