Doit-on s'attendre à une troisième, une quatrième voire une cinquième vague de l'épidémie de coronavirus ? Selon le virologue, c'est inévitable. Sur le plateau de VTM, l'expert membre du GEES (groupe chargé du déconfinement) a affirmé que l'on n'aurait pas assez de temps entre la deuxième et la troisième vague pour trouver un vaccin. "C'est utopiste. Une vaccination généralisée est impossible pour cette année. Nous n'avons pas assez de temps" , a-t-il déclaré.

Dès lors, pour ne pas être prochainement touché par une recrudescence des contaminations, comme c'est le cas actuellement dans certaines régions du pays, il sera important de faire redescendre la courbe épidémique à un niveau plus bas que celui qu'elle a connu après la première vague.  "Ainsi  le temps de préparation entre les deux vagues sera plus long, pour que tout le monde puisse respirer , a-t-il détaillé. Cette respiration-ci a simplement été trop courte."

Marc Van Ranst en est persuadé: les vagues de l'épidémie vont se succéder jusqu'au moment où un vaccin sera trouvé et, d'ici là, les Belges devront accepter la mise en place d'éventuelles nouvelles mesures et s'adapter. Cette réglementation stricte, que les citoyens ont déjà dû accepter lors des deux premières vagues, risque bien de se répéter encore et encore.