Jeudi matin, un voyageur belge a atterri à l'aéroport Roland Garros, à La Réunion. Officiellement, le motif de son séjour était professionnel. A son arrivée, le jeune Belge de 32 ans, originaire de Libramont, a en effet présenté un contrat de travail à la police aux frontières, pour justifier le caractère essentiel de son voyage.

Afin de s'assurer de l'honnêteté du Belge, les douaniers ont décidé de contacter le prétendu employeur ... qui a affirmé ne pas le connaître. Le jeune passager s'est alors repenti et a avoué avoir créé le document de toutes pièces.

650€ d'amende

Le Libramontois a aussitôt été placé en garde vue, où il a passé la nuit, avant d'être jugé en comparution immédiate ce vendredi matin. Alors qu'il risquait quatre mois de prison et 1.000 € d'amende, le jeune Belge a finalement seulement écopé d'une contravention de 650€ pour faux et usage de faux, la justice assurant avoir pris en compte le dossier relativement favorable du passager.

Le prévenu a en effet précisé qu'il voulait se rendre à La Réunion pour retrouver une amie et chercher un travail, après avoir perdu son emploi en Belgique en décembre dernier. "C'est la première fois que je fais un faux et que j’ai affaire à la justice", a-t-il encore déclaré pour défendre son cas.