Parmi ces 80.000 jeunes, 277 participants ont été suspectés d'avoir contracté le Covid-19, indique le rapport. Cela représente 0,34% des participants du mois de juillet.

Trois personnes se sont révélées positives, après application de la procédure de "gestion de cas de Covid-19". La première était un chef dans un camp baladin de la fédération Scout, la deuxième un enfant dans un camp guide et la troisième participait à un camp éclaireur.

Les camps concernés ont été évacués et fermés, tandis que les malades ont été isolés. Les autres enfants, ainsi que les animateurs et intendants, ont également été testés.

Des outils pédagogiques permettent aux animateurs sur le terrain d'appliquer au mieux les mesures en vigueur afin de préserver la santé de tous et d'endiguer la propagation du virus, ajoute le communiqué.

À la suite du dernier Conseil national de sécurité, qui s'est tenu lundi , aucune nouvelle mesure plus restrictive concernant les camps et stages d'été n'a été décidée. Le système de la bulle de 50 personnes a été maintenu ainsi que le strict respect des mesures sanitaires.