Le conseil des ministres a approuvé samedi l'instauration d'un congé parental "corona" pour les travailleurs indépendants à titre principal devant réduire leurs activités pour s'occuper d'un enfant de moins de 12 ans ou handicapé ces mois de mai ou juin.

L'indemnité s'élèvera à 532,24 euros par mois, ou 875 euros en cas d'une famille monoparentale.

Elle ne sera toutefois pas cumulable avec le revenu de remplacement « droit passerelle ».

Pour bénéficier de ce congé, les parents indépendants pourront dès la semaine prochaine introduire leur demande auprès leur caisse d'assurances sociales.