Ce défaut a désormais été corrigé, mais en vertu des procédures applicables, le SPF Economie ne peut pas approuver une seconde fois un chargement de masques KN95 pourtant parfaitement utilisables.

C'est pourquoi le lot reste entreposé depuis des mois à Gand. Le coût de l'opération représente 829.000 euros, TVA incluse, soit 721.000 euros pour les masques et 108.000 euros pour le transport.

Le ministre flamand de la Santé, Wouter Beke (CD&V), confirme la situation problématique mais insiste sur le fait qu'une solution va être dégagée.