Par contre, près d’un quart (27,4 %) a fumé davantage qu’habituellement. 

Autre fait marquant, 38,4 % des fumeurs à la recherche d’un dispositif pour les aider à arrêter de fumer pendant cette période se sont tournés vers la cigarette électronique. Avec la fermeture des magasins spécialisés, de nombreux vapoteurs ont acheté leurs e-cigarettes en ligne pendant le confinement. Chose assez surprenante vu l’interdiction de vente sur Internet de produits de vapotage contenant de la nicotine.