Le Service Copernicus pour la surveillance de l'atmosphère (CAMS) annonce que ses systèmes de prévision de la qualité de l'air montrent un important panache de poussière saharienne se déplaçant vers le nord, annonce-t-il vendredi dans un communiqué. Il devrait toucher certaines parties de l'Europe au cours du week-end et au début de la semaine prochaine. Les prévisions montrent un panache épais avec une forte profondeur optique des aérosols (AOD) ainsi que de fortes concentrations en surface de grosses particules en suspension (PM10), ce qui provoquera probablement une baisse significative de la qualité de l'air dans les régions touchées.

"Il n'est pas encore certain dans quelle mesure le panache sera visible à l'oeil nu", explique Mark Parrington, directeur scientifique au CAMS, dans le communiqué. "Les panaches de poussière du désert peuvent provoquer un ciel rouge, une visibilité limitée ou des taches sur les voitures et les vitres à cause des dépôts de poussière, mais ces impacts sont difficiles à prévoir quantitativement 4 ou 5 jours à l'avance".

"Ce que nous pouvons prévoir, c'est que les panaches s'étendront probablement de l'Europe du Sud jusqu'en Scandinavie et affecteront considérablement la qualité de l'air en Espagne, en France et peut-être au Royaume-Uni et dans les pays du Benelux. Les fortes concentrations de poussière peuvent avoir des effets sur la santé et les voies respiratoires", poursuit-il.

Copernicus est le programme Européen de surveillance de la Terre.