Avec une température moyenne de 9,2 degrés, pour une normale de saison de 6,8 degrés, ce mois constitue, avec celui de 1852, le cinquième mois de novembre le plus chaud depuis le début des relevés en 1833. A Uccle, seuls deux jours de gel ont été enregistrés, contre une moyenne de 4,5.

Le 2 novembre, le mercure a grimpé au-dessus de 20 degrés en plusieurs endroits. Les températures les plus élevées ont été mesurées à Poppel (Ravels), Coursel (Beringen) en Blauberg (Herselt), avec 20,6 degrés. Le jour le plus froid était lundi, le 30 novembre, avec -8,9 degrés à Elsenborn (Butgenbach).

Seuls 41,7 mm de précipitations (normale 76,4) sur 11 jours (normale 18,8 jours) ont été recensés à Uccle. Ce qui place le mois en deuxième position derrière celui de 1989, qui avait connu 10 jours de précipitations. Les niveaux de précipitations sont restés inférieurs aux normales saisonnières dans tout le pays.

A Uccle toujours, le soleil a brillé 92 heures et 59 minutes, pour une moyenne de saison de 66 heures et 17 minutes. C'est nettement plus qu'en octobre (56 heures et 32 minutes). Le mois de novembre 2020 est ainsi également le cinquième le plus ensoleillé de l'histoire des relevés. Le record est également de 1989 (135 heures et 33 minutes de soleil).