Un Kern a débuté ce lundi matin à 8h30. Il s'agissait d'un premier tour de table sur les notes reçues et des propositions sur la table en matière de renforcement des mesures aux frontières, notamment.

Le gouvernement a demandé un avis complémentaire aux experts de la santé sur les modalités des retours des voyages à l'étranger (tests PCR et quarantaines) et la tenue d'une conférence interministérielle Santé publique (avec les ministres régionaux de la Santé). Des contacts sont et vont par ailleurs être pris au niveau européen au niveau de la gestion des frontières.

Selon nos informations, la fermeture de frontières n'est pas à l'ordre du jour. Le Premier ministre Alexander De Croo ne soutient pas la mesure à ce stade.

Mais le renforcement des mesures relatives aux contrôles et au franchissement des frontières reste au centre des discussions, avant le comité de concertation qui doit se tenir ce vendredi.

"L'objectif reste un suivi le plus strict efficace possible de la pandémie avec une adaptation constante en fonction de l'évolution de la situation sanitaire", a-t-on encore souligné.

A leur sortie, les ministres qui se sont montrés aux médias n'ont pas fait de commentaire. Tant la ministre de l'Intérieur, Annelies Verlinden, que le vice-Premier ministre CD&V, Vincent Van Peteghem, ont indiqué qu'aucune décision n'avait encore été prise.