Quelques jours après la découverte, lundi, du corps sans vie de Mahira Zulqifar, une ressortissante belgo-britannique de 26 ans, les autorités pakistanaises ont placé deux suspects sous écrou.

Selon les informations de la police de Lahore, une ville située à 300 km au nord-ouest de la capitale Islamabad, quatre hommes auraient fait irruption dans la chambre de la jeune femme dans la nuit de dimanche à lundi. Elle aurait été assassinée, par balles, pour avoir refusé d’épouser l’un des suspects. Les deux autres individus n’ont pas encore été interpellés.

La jeune femme, d'origine pakistanaise mais ayant la nationalité belge, avait vécu en Belgique avant de partir étudier le droit à Londres. Il y a quelques semaines, elle s'était installée dans son pays d'origine, dans une maison louée avec une amie au sein du quartier de la Defense Housing Authority. C'est cette amie qui aurait appelé la police, 

Selon le quotidien Pakistan Today, le principal suspect voulait épouser  la jeune femme pour obtenir la nationalité étrangère. L'oncle de Mahira aurait déclaré à la police que les deux suspects interpellés avaient menacé la jeune femme de "conséquences désastreuses" si elle n'acceptait pas le mariage. 

Mahira aurait été tuée de deux balles, l'une au niveau du cou et l'autre au bras. Des ecchymoses auraient également été repérées sur ses bras.