Selon lui, le groupe de travail en a déjà tenu compte. Les premières injections du vaccin AstraZeneca auront également lieu à la fin de cette semaine. Selon le ministre flamand du Bien-être social Wouter Beke (CD&V), Moderna fournira moins de vaccins dans les semaines à venir. "Nous nous attendions à l'origine à 51.000 vaccins Moderna, mais cet après-midi, on nous a dit que ce ne serait que la moitié", a-t-il déclaré. M. Ramaekers confirme cette nouvelle. "La prochaine livraison de Moderna est prévue pour la fin de la semaine et il y en aura moins."

En conséquence, peu de premières injections seront administrées cette semaine, car les vaccinations avec AstraZeneca ne sont prévues que pour les jours à venir. "Nous avons reçu les premières livraisons le week-end dernier. Les procédures ont été rédigées immédiatement, puis ont été validées lundi. Les premiers vaccins AstraZeneca seront ensuite administrés au centre de vaccination de Liège jeudi et à Anvers vendredi". La vaccination avec AstraZeneca devrait vraiment commencer à partir de la semaine prochaine.

Dirk Ramaekers n'est pas encore en mesure de commenter la nouvelle selon laquelle l'OMS considère que le vaccin AstraZeneca convient aux personnes de plus de 65 ans, car il n'a pas pu voir l'étude. "S'il y a de nouvelles données, nous les examinerons en étroite collaboration avec le Conseil supérieur de la santé", précise-t-il. Selon lui, le groupe de travail attend également toujours le rapport de l'agence européenne des médicaments (EMA).

Dirk Ramaekers n'a pas vraiment apprécié l'appel du syndicat médical ABSyM à se réserver les vaccins Pfizer et Moderna. "Pour être honnête, je ne comprends pas très bien cela. Nous avons trois vaccins et le vaccin d'AstraZeneca est également bon et efficace. En France, tous les prestataires de soins sont vaccinés avec le vaccin AstraZeneca.