Le ministre fédéral de la Justice Koen Geens a appuyé jeudi l'idée d'instaurer une conférence interministérielle sur la lutte contre les violences faites aux femmes, après une demande en ce sens formulée par les gouvernements bruxellois, wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

"La lutte contre la violence sexiste est une priorité de la politique de sécurité et doit être renforcée à tous les maillons de la chaîne de sécurité. Cela va de la sensibilisation à la détection précoce en passant par la prévention du harcèlement, l'effectivité des poursuites et des sanctions, l'accueil, le soutien et le suivi des victimes ainsi que le suivi et l'encadrement des auteurs après leur sanction", selon le ministre CD&V en affaires courantes.

M. Geens souhaite rencontrer rapidement ses collègues des autres gouvernements pour leur présenter une note interfédérale qu'il prépare depuis quelques mois.